Accueil Actualités Renforcement des capacités du personnel en légistique, l’éthique et la déontologie

Renforcement des capacités du personnel en légistique, l’éthique et la déontologie

par Service publication

Le Congo a conclu plusieurs accords financiers et techniques avec ses partenaires, dont le suivi-évaluation nécessitant la maitrise par les cadres locaux. D’où l’ouverture, le 3 mai à Brazzaville, de l’atelier sur la légistique, l’éthique et la déontologie destiné à renforcer les capacités des cadres du ministère de l’Économie, du Plan, de la Statistique et de l’Intégration régionale.

La session de renforcement des capacités a réuni une vingtaine de cadres et agents relevant des structures techniques du ministère de l’Économie et des experts. Il faut souligner que le département de l’économie est chargé de négocier le programme économique et financier, les programmes d’ajustement et de développement, dans le cadre de la coopération avec les partenaires bilatéraux et multilatéraux.

Lançant les travaux de l’atelier au nom de la ministre de l’Économie, du Plan, de la Statistique et de l’Intégration régionale, Ingrid Olga Ghislaine Ebouka-Babackas, le directeur de cabinet, Ferdinand Sosthène Likouka, a réitéré l’engagement du gouvernement à améliorer la gouvernance économique et financière. Cette volonté politique, a-t- il souligné, passe par le renforcement des capacités des structures techniques chargées de l’investissement et du partenariat au développement dans toutes ses formes.

« C’est donc dans cette optique de renforcement des capacités de son personnel que le ministère de tutelle avec l’appui des experts externes, que le présent atelier de formation du personnel a été initié, incluant la formation en légistique, l’éthique et la déontologie. L’activité est en phase avec le programme du gouvernement qui vise l’éradication des antivaleurs dans les administrations et organismes publics », a déclaré Ferdinand Sosthène Likouka.

Durant dix jours, les participants vont échanger sur la technique de rédaction desdits accords, des textes de loi autorisant leur ratification, des décrets de ratification et d’autres textes d’application, en lien avec la norme légistique. Ils vont également partager leurs expériences autour des problématiques liées à l’éthique et à la déontologies liées aux pratiques professionnelles.

« J’invite les cadres et agents du ministère à faire preuve d’abnégation et à bien intérioriser les connaissances transmises, pour une meilleure application, en vue d’atteindre les objectifs escomptés. J’adresse mes remerciements aux experts qui ont accepté de nous accompagner, pour votre disponibilité sacrificielle, tout en appelant à votre professionnalisme avéré, car votre apport constructif permettra sans nul doute d’améliorer la qualité des prestations dans les domaines objet des présentes assises », a conclu Ferdinand Sosthène Likouka. 

Autres articles

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposrons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies
Translate »