Accueil Non classé Le Gouvernement commémore les 170 victimes de l’attentat du vol UT-772 d’UTA

Le Gouvernement commémore les 170 victimes de l’attentat du vol UT-772 d’UTA

par audrybab

Le ministre d’État, ministre de l’économie et du portefeuille public, Gilbert ONDONGO, a déposé en lieu et place de madame le Ministre du plan, de la statistique, de l’intégration régionale, des transports, de l’aviation civile et de la marine marchande, Ingrid Olga Ghislaine EBOUKA-BABACKAS, empêchée, le 19 septembre à Brazzaville, une gerbe de fleurs à la stèle érigée en mémoire des victimes de l’accident de l’aéronef de type DC-10 de la compagnie aérienne
française " Union de transports aériens (UTA)", qui s’était écrasé en 1989, avec cent soixante-dix (170) passagers à bord. A cette occasion, l’ambassadeur de France au Congo, M. François BARATEAU, a fait autant.
« La commémoration de cette journée prend plus de dimension que le fait de l’accident de l’UTA.
Dans le monde entier cette journée est marquée en mémoire des victimes du terrorisme international. Et, le monument correspond aux victimes de l’UTA qui font partie des victimes.
Nous venons ici en septembre et le 1 er novembre de chaque année pour nous remémorer », a expliqué le Dr Martial De Paul IKOUNGA, parent d’une victime.
L’aéronef du vol UT-772 d’UTA, victime d’un attentat terroriste, reliant Brazzaville à Paris a  explosé en vol, le 19 septembre 1989, au-dessus du désert du Ténéré au Niger, après son escale à N’Djamena.
Les 170 passagers et membres d’équipage, de 18 nationalités, ont trouvé la mort, lors de cet attentat. Parmi elle, quarante-huit (48) ressortissants du Congo.

Autres articles

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposrons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies
Translate »