Accueil Autres Construction d’un bâtiment pour abriter l’institut national de la statistique (ins) et le centre d’application de la statistique et de la planification – notice d’impact environnemental et social

Construction d’un bâtiment pour abriter l’institut national de la statistique (ins) et le centre d’application de la statistique et de la planification – notice d’impact environnemental et social

par audrybab

Dans le cadre des réformes visant la mise en place d’un Système Statistique National (SSN) performant en République du Congo, le Gouvernement cofinance avec la Banque mondiale le Projet de Renforcement des Capacités en Statistiques (PSTAT), conformément à l’accord de financement 5500-CG du 7 juillet 2014.

Les activités financées dans le cadre de l’exécution de l’accord 5500-CG sont limitées au renforcement des capacités des ressources humaines, à la création des conditions de perfectionnement professionnel qui feront du SSN un système plus efficace, et à la production de données dans les secteurs tels que celui de la santé, de l’éducation, de la démographie, de développement humain et de l’emploi en vue d’orienter la prise de décisions.

Eu égards à la nature et aux caractéristiques des activités suscitées, le PSTAT est classé dans la catégorie C et n’a pas fait l’objet d’une évaluation environnementale et sociale stratégique, conformément aux directives et aux politiques de la Banque mondiale en matière de sauvegarde environnementale et sociale et conformément au cadre politique et réglementaire du Congo.

Entré en vigueur le 02 avril 2015, le Projet s’exécute de 2015 à 2019 sur un budget global initial de trente-trois millions (33 000 000) USD. Le 27 octobre 2016, la Banque mondiale a accédé favorablement à la requête du Gouvernement de la République du Congo datée du 22 juillet 2017, en accordant au projet un financement additionnel de vingt millions (20 000 000) USD pour poursuivre et achever les grandes opérations statistiques, ainsi que l’assistance de la Banque Mondiale pour la construction d’un bâtiment pour abriter l’Institut National de la Statistique (INS) et le Centre d’Application de la Statistique et de la Planification (CASP). Les travaux de construction de ce complexe de bâtiments sont susceptibles d’avoir des risques environnementaux et sociaux négatifs sur les milieux biophysiques et socio-économiques. Ainsi, pour gérer ces divers risques et atténuer les incidences environnementales et sociales défavorables liés aux travaux, ce projet a requis la préparation d’une Notice d’Impact Environnemental et Social (NIES) assortie d’un Plan de Gestion Environnemental et Social (PGES) conformément à la législation Congolaise et à la politique opérationnelle PO/PB 4.01 de la Banque mondiale sur l’évaluation environnementale.

Autres articles

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposrons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies
Translate »